StrayBirds - Peinture Chinoise

StrayBirds  -  Peinture Chinoise

Chèvre, loup, plumes de coq...

 Brush Therapy 1.jpg

 

Les pinceaux utilisés en peinture chinoise sont remarquables par la finesse de leur pointe dès qu'on les mouille (secs, ils peuvent paraître ébouriffés). Ils permettent d'obtenir des traits plus épais à mesure qu'on les incline, même si l'on adapte d'habitude la grosseur de la touffe à l'épaisseur des traits voulus. Des effets variés peuvent ainsi être obtenus, non seulement par l'inclinaison du pinceau, mais aussi par le type de pinceau utilisé.

 

Les pinceaux durs (Lang Hao) appelés communément poils de loups : bruns ou noirs, ils sont en poils de cheval, de renard, de blaireau, de martre, de porc... Ils permettent d'obtenir des traits nets et fins car ils sont "nerveux".

 

Les pinceaux souples, doux (Yang Hao) : blancs, ils sont généralement en poils de chèvre ou de mouton. Ils sont caractérisés par leur souplesse et leur absence de mémoire de forme ; on adapte donc plus souvent la taille du pinceau au motif à peindre.

 

Les poils mélangés (Jian Hao) : ces pinceaux ont une couronne de poils de chèvre (souple) autour d'une pointe en "poils de loup" (durs).

 

 

Voici un ensemble de pinceaux chinois :

 

 

 

A droite : pinceaux à piston (réservoir d'eau).

En bas : pinceaux en plumes de coq.

 

 

Les autres pinceaux :

- le pinceau en plumes de coqs permet des effets texturés ; il est utile pour réaliser des fonds ou des rochers par exemple. Celui-ci est d'une taille impressionnante (le manche est fait avec une variété de bambou appelé "Buddha Bamboo"), très pratique pour réaliser des peintures de grand format au sol :

 

 

 

- il existe des pinceaux à lavis, larges et plats, en poils de chèvre, utiles pour les lavis ou pour peindre de grands bambous. En voici trois :

 



28/06/2011
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 78 autres membres